Le vin, la vie,
la biodynamie.

“En tant qu’entrepreneuse, vigneronne et agricultrice je considère que mon rôle, ma fonction essentielle est de favoriser la circulation des énergies entre la terre, ses fruits ainsi que les hommes et les femmes qui travaillent et vivent sur ce sol chaque jour.”

Faye

Souvent imité, Jamais égalé.

A la Fattoria nous sommes des pionniers de l'agriculture biologique et de la production de vins sans sulfites ajoutés.

Nous avons d’ailleurs été les premiers à cultiver selon ses principes parmi les viticulteurs du Chianti Rufina. Nous avons toujours travaillé en favorisant la biodiversité et le développement durable. Ces principes sont même devenus notre devise : « Organic Lifestyle ».

Dans la continuité de cette démarche, Faye se penche sur les préceptes de la biodynamie exposés par Rudolf Steiner et tout doucement commence à en appliquer les règles.
En 2019, elle commence à collaborer avec l’agronome et vigneron Adriano Zago en ayant pour objectif de certifier le Domaine à terme.

La biodynamie, comme une «pure» évidence.

La biodynamie c’est du bon sens.

« Il est fondamental de comprendre que le développement durable est un processus d’amélioration continu et non un simple objectif à atteindre. »

Adriano Zago, vigneron et agronome

La biodynamie, c’est comprendre et lire la nature. C’est être conscient que la Terre fonctionne comme un système global où chacun des organismes vivants qui la composent et l’habitent, joue un rôle fondamental et interdépendant dans son équilibre et sa fertilité.

Qu’est-ce que cela signifie, pour nous, dans notre pratique ? Voici quelques exemples.

L'eau

Le domaine n’est pas raccordé au réseau d’eau potable de la ville. Nous devons la récupérer nous-mêmes au moyen de deux puits, ainsi que de différents collecteurs de pluie. Cette contrainte nous oblige à n’arroser ni nos vignes, ni nos oliviers. De plus, grâce à la biodynamie, nous sommes parvenus à augmenter la substance organique dans les sols, réactiver la biodiversité et favoriser la prolifération d’herbes ce qui permet de réduire l’évaporation de l’eau contenue dans la terre. 

Cette manière de faire, nous a permis d’intégrer le programme Terra & Aqua en collaboration avec l’Université de Florence. En participant à ce programme, comme domaine pilote, nous avons pu démontrer que nous n’utilisions qu’un litre d’eau pour produire un litre de vin et vingt litres d’eau pour produire un litre d’huile d’olive. Des résultats conduisant à l’élaboration d’un cahier des charges techniques servant de référence à l’ensemble des vignobles et producteurs d’huile d’olive prêts à s’engager dans une démarche de développement durable.

La vigne

La nature est bien plus performante que n’importe quelle chimie industrielle, même la plus élaborée. Ainsi, la cave ressemble à un laboratoire naturel vivant en évolution permanente. Elle est peuplée de micro-organismes comme les levures qui sont responsables de la fermentation de nos vins. Ces levures, sédentaires, sont dites indigènes. Elles sont les mieux adaptées pour faire fermenter nos vins de manière optimale et surtout de la manière la plus fidèle à notre terroir. C’est aussi pour ces raisons que nous vendangeons à la main, plante par plante, en prenant le plus grand soin possible des raisins, afin qu’ils arrivent au chais sains et intacts. Ceci nous permet de n’ajouter aucun sulfite pour que les fermentations s’activent les unes après les autres de la manière la plus naturelle qui soit, Toujours dans cet esprit d’agro-écologie, nous ne brûlons jamais les sarments que nous avons taillés, afin de ne pas produire de pollution au CO2. Nous les broyons et les ajoutons à notre cumul biodynamique. Ce cumul va se transformer en un terreau extrêmement fertile que nous répandons dans les vignes et entre les oliviers. Nous utilisons également des bouteilles plus légères avec moins de verre. En effet, elles ne dépassent jamais les 500 grammes.

Mais vous le savez aussi bien que nous : “Peu importe le flacon tant qu’on a l’ivresse !”

Les femmes et les hommes

Le développement durable se vit autant dans les allées de nos vignes qu’au sein de notre équipe. Nous avons mis en place des programmes de formation continue adaptés à chacun afin que tous progressent et avancent en même temps que le Domaine. Nous organisons régulièrement nos réunions autour d’un verre de vin et veillons particulièrement à la santé et aux conditions de sécurité de nos employés.

Notre équipe de production de vin et d’huile est composée de six permanents, des renforts viennent nous aider pour les tailles, lors des vendanges et de la récolte des olives. Pour la cueillette, justement, des « brucatori » – des salariés ayant une autre activité durant l’année – sont rémunérés en huile d’olives afin de couvrir les besoins annuels de leur famille. Ce sont les mêmes personnes qui viennent d’année en année nous aider. Elles récoltent sur la même parcelle à chaque fois. La cueillette des olives est une fête, aussi, familles et amis se joignent à nous, les week-ends, notamment.

Mais assez de mots, n’attendez plus, venez vivre l’expérience de l’Organic Lifestyle en famille, en amoureux ou entre amis !

La viticulture durable

Depuis 2018, la Fattoria Lavacchio participe au projet de viticulture durable VIVA. Dans ce cadre, nous suivons et vérifions en continu quatre indicateurs : l’air (empreinte climatique), l’eau (consommation), vignoble (impact de la production) et territoire (impact économique, social et culturel). Ainsi, en nous conformant à des principes directeurs rigoureux, nous créons et promouvons des méthodes qui serviront d’exemple pour la filière de demain.